Rencontre littéraire organisée par Français du Monde – Pays-Bas

La littérature française fait sa rentrée ce mercredi 14 octobre à 20h!

Plus de 400 livres ont été publiés en septembre. Marie Masi, présidente de Français du monde Pays-Bas et libraire à La Haye, vous présentera ses coups de cœur romanesques et ses auteurs préfères (Alice Zeniter, Eric Reinhardt, Julia Kerninon, Veronique Olmi, Franck Bouysse, Colson Whitehead….). Après une année riche en événements, les défis sociaux, écologiques et féministes transparaissent clairement dans cette rentrée romanesque. Au plaisir de partager ensemble nos lectures et coups de cœur !

Rencontre organisée par Français du Monde – Pays-Bas et soutenue par l’Alliance Française.

Lien pour suivre ce webinaire sur zoom le 14 octobre à 20h

Lettre d’octobre 2020

Lettre d’octobre 2020

Au sommaire de cette lettre:

Prenez rendez-vous par mail pour nous rencontrer le vendredi 9 octobre 2020
Participez à une visioconférence sur la rentrée littéraire le mercredi 14 octobre 2020
Mise à jour des consignes relatives au Covid-19 aux Pays-Bas
Maintien du dispositif aide covid-19 jusqu’en décembre 2020
Je partage avec vous: une autre manière de s’alimenter

Je suis toujours à votre disposition si vous souhaitez me rencontrer.

Bonne lecture !
Catherine Libeaut – votre conseillère des Français de l’étranger

Lettre de septembre 2020

Lettre de septembre 2020

Au sommaire de cette lettre:

Consignes relatives au Covid-19 aux Pays-Bas et mise à jour du retour de France.
Lancement de la seconde campagne des aides à la scolarité.
Une rentrée scolaire sans plastique.
Évolution des critères pour obtenir l’aide covid-19.
Action en justice de l’Affaire du siècle / Interdiction des néonicotinoïdes.
Je suis toujours à votre disposition si vous souhaitez me rencontrer.

Bonne lecture et bonne rentrée à vous !
Catherine Libeaut – votre conseillère des Français de l’étranger

Lettre d’août 2020

Lettre d’août 2020

Au sommaire de cette lettre:

Conseils utiles pour passer un été en toute sérénité.
Obtenir une aide ponctuelle pour les Français en difficulté.
Certificats de vie pour les retraités.
STAFE: ouverture de la campagne de demande de subventions.

Bonne lecture et passez un bel été !
Catherine Libeaut – votre conseillère des Français de l’étranger

Lettre de juillet 2020

Lettre de juillet 2020

Au sommaire de cette lettre:

Célébration inédite du 14 juillet.
Vacances en France et en Europe: restons vigilants.
Consignes relatives au Covid-19 en vigueur aux Pays-Bas.
Du côté de l’écologie: « Prenons les arbres Citoyens ! »

Bonne lecture, passez de belles vacances !
Catherine Libeaut – votre conseillère des Français de l’étranger

Lettre de juin 2020

Retrouvez ma lettre d’info de juin 2020

Au sommaire de cette lettre de juin 2020:

Covid-19 : actualités.
Consignes relatives au Covid-19 en vigueur aux Pays-Bas.
Certificat de vie, Carte vitale.
Report des élections consulaires.
Du côté de l’écologie.
Je partage avec vous: Les livres de l’été et la fête de la musique.

Bonne lecture!
Prenez bien soin de vous et des vôtres.
Catherine Libeaut – votre conseillère consulaire

Report des élections consulaires prévu en mai 2021.

Report des élections consulaires prévu en mai 2021

Un nouveau report de ces élections est prévu en mai 2021.
Le texte sur les élections consulaires a été discuté à l’Assemblée nationale le 5 juin 2020 et au Sénat le 10 juin. Si la Commission mixte paritaire parvient ensuite à un accord, le texte sera définitivement adopté le 18 juin 2020.

Coronavirus : aide ponctuelle aux Français en difficulté résidant à l’étranger

A l’instar de l’aide exceptionnelle de solidarité versée aux foyers les plus modestes en France, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a décidé la mise en place d’un dispositif d’aide sociale aux Français résidant à l’étranger en difficulté, en raison de l’épidémie du Covid-19.

Ce « secours occasionnel de solidarité » sera attribué aux Français des Pays-Bas selon certains critères.
Le caractère ponctuel de l’aide a été abandonné. L’aide peut vous être versée à un rythme mensuel jusqu’à la fin de l’année 2020 (soit 4 versements), que vous en ayez déjà bénéficié ou pas. Les versements groupés ne sont pas autorisés. Les montants demeurent les mêmes.

Il est désormais possible de verser une aide exceptionnelle même si vous avez pu bénéficier d’aides locales.

Les justificatifs à produire sont les mêmes, mais seront nécessaires uniquement pour le premier mois d’aide. Pour les mois suivants, une simple attestation sur l’honneur suffira pour le versement de l’aide.

Les critères d’inscription au Registre et de perte de revenus en raison de la crise liée au coronavirus Covid-19 restent inchangés.

Si vous pensez être éligible à cette aide exceptionnelle – formulaire à remplir– contactez le service social du Consulat par courriel.

Ce secours occasionnel exceptionnel sera attribué aux ménages (même montant pour un couple ou pour une personne célibataire). Les montants que vous pourriez percevoir si vous répondez aux critères d’attribution sont :
– personne célibataire sans enfant : 176,53 €
– personne célibataire avec 1 enfant :176,53 € + 117,69 € = 294,22 €
– couple sans enfant : 176,53 €
– couple avec 1 enfant : 176,53 € + 117,69 € = 294,22 €


Le calcul de ces montants s’inspire des dispositions du communiqué gouvernemental du 15 avril, à savoir l’attribution d’une aide de 150 € par ménage et d’un supplément par enfant en charge de 100 €, aux ménages les plus démunis en France. Ces montants seront pondérés par les montants du taux de base fixé pour chaque poste diplomatique et consulaire, tels qu’ils ont été validés par la Commission permanente pour la protection sociale des Français de l’étranger le 13 mars dernier.





Lettre de mai 2020

Au sommaire de cette lettre de mai 2020:

Nouvelles mesures pour les bourses scolaires
Aides au soutien économique prises par les autorités néerlandaises
Visioconférences les 13, 14 et 19 mai 2020
Victoire pour la justice climatique
Soutien aux Alliances Françaises: signez la pétition!
Contact avec l’ambassade et le consulat

Bonne lecture!
Prenez bien soin de vous et des vôtres.
Catherine Libeaut – votre conseillère consulaire

Victoire citoyenne contre un État

Voila pourquoi il nous faut persévérer et ne rien lâcher!

Les Pays-Bas viennent de dévoiler leur loi climat très ambitieuse, adoptée suite à la victoire de l’action en justice climatique de Urgenda. Ce plan de 3 milliards d’euros d’investissements prévoit d’en verser 400 millions pour l’efficacité énergétique des logements, 360 millions en compensation aux fermier.e.s pour réduire les cheptels d’élevage, et 30 millions pour installer des éclairages non polluants.

Rappel des faits:
En 2015, la Fondation Urgenda, organisation de protection de l’environnement, et 886 citoyens néerlandais ont demandé aux juges de reconnaître un devoir de diligence qui s’imposerait aux Pays-Bas. L’enjeu de court-terme : le réhaussement des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 17 à 25% à horizon 2020 par rapport à l’année 1990. L’enjeu réel : l’instauration d’une obligation de protéger les citoyens et la nature du réchauffement climatique et des activités polluantes, au nom de la solidarité entre les citoyens néerlandais, avec les citoyens du monde, et avec l’ensemble du vivant. Le 24 juillet 2015, le tribunal de La Haye a donné raison aux requérants. Il a souligné la « gravité des conséquences du changement climatique et du risque majeur qu’un changement climatique se produise ». Dans la foulée de cette décision, de très nombreux partis politiques se sont réunis pour proposer la loi climatique la plus ambitieuse des pays développés : en visant 95% de réduction d’émissions de gaz à effet de serre à horizon 2050. Le 9 octobre 2018, la Cour d’Appel de la Haye, puis le 20 décembre 2019, la Cour Suprême ont confirmé cette décision historique : en se fondant sur la Convention Européenne des Droits de l’Homme, elles ont conclu que les droits humains devaient être protégés et que juges et citoyens avaient bel et bien leur mot à dire pour préserver ce droit essentiel.

Les Pays-Bas condamnés… à agir contre le réchauffement climatique
Les fondements juridiques de l’Affaire du Siècle